logo ENSAT

Les fleuves arctiques, important vecteur de mercure vers l’océan Arctique

Une nouvelle étude menée par une équipe internationale composée de chercheur.e.s toulousain.e.s des laboratoires de l’Observatoire Midi-Pyrénées (OMP), Géosciences environnement Toulouse (GET) et le Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement (EcoLab), montre que les fleuves arctiques transportent de grandes quantités de mercure vers l’océan Arctique. Les résultats obtenus fournissent la pièce manquante d’un puzzle qui permet de comprendre comment les émissions anthropiques de mercure des latitudes moyennes ont contribué à polluer l’une des régions les plus préservées de notre planète. Jusqu’à récemment, on supposait que les émissions de mercure atteignaient l’Arctique par voie atmosphérique pour y contaminer l’écosystème marin. L’étude révèle que les fleuves arctiques rejettent plus de mercure dans l’océan Arctique que les dépôts atmosphériques. Les chercheurs ont intégré leurs résultats dans un modèle 3D océan-atmosphère et ont trouvé un transfert net annuel de mercure de l’océan Arctique vers l’atmosphère, ce qui constitue un nouveau paradigme sur le cycle du mercure dans les hautes latitudes. Ces travaux ont été publiés dans la revue PNAS.

 

Contacts chercheurs

Roman Teisserenc (roman.teisserenc @ ensat.fr), Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement (EcoLab, CNRS/UT3 - Paul Sabatier/Toulouse INP)
Jeroen Sonke (jeroen.sonke @ get.omp.eu), Géosciences environnement Toulouse (GET, CNRS/UT3 - Paul Sabatier/IRD/CNES)

 

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences de l’Univers

Contactez l’ENSAT

L’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse

Avenue de l’Agrobiopole - BP 32607 - Auzeville-Tolosane 31326 CASTANET-TOLOSAN Cedex

05 34 32 39 00

Contacts

Certifications

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP
  • Logo INPT
  • Logo midisup
  • Logo CTI
  • Logo CDEFI
  • Logo CGE
  • Logo INRA
  • Logo CNRS
  • Logo Agreenium
  • Logo AGRI campus
  • Logo Agri Sud-ouest