logo ENSAT

Les montagnes, sentinelles du changement climatique

Grand Séminaire  - Soirée en visioconférence mardi 13 avril à 18h00 en visioconférence et organisé par l'Observatoire Midi-Pyrénées. 

 

Il sera présenté par Dirk Schmeller, Professeur en biologie de la conservation et titulaire de la Chaire AXA Ecologie Fonctionnelle de la montagne au Laboratoire Écologie Fonctionnelle et environnement.

 

 

Inscription obligatoire : https://inp-toulouse-fr.zoom.us/webinar/register/WN_25zs5ziLTdqV7EdH1zeBrQ

 

Résumé :
Des milliards d´êtres humains habitent les montagnes où ils trouvent des ressources essentielles. En tant que châteaux d’eau du monde, les montagnes alimentent aussi en eau potable de nombreuses régions de plaine pour les besoins domestiques, l’irrigation, la production hydroélectrique, alimentaire ou industrielle. Riches en biodiversité, les montagnes offrent un espace de vie à une flore et à une faune uniques, un habitat essentiel pour les espèces rares et menacées.
Mais les montagnes sont des milieux très fragiles et comptent parmi les  régions les plus sensibles aux changements climatiques et aux impacts des activités humaines. Le changement climatique est une menace mondiale, mais son impact sur les montagnes est particulièrement fort et inquiétant. En effet, le réchauffement et les phénomènes météorologiques extrêmes sont accentués dans les régions de haute altitude. Les montagnes sont considérées comme des « sentinelles du changement », car elles réagissent rapidement et intensément aux modifications climatiques et environnementales, menaçant ainsi des services essentiels et le bien-être des populations

Contactez l’ENSAT

L’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse

Avenue de l’Agrobiopole - BP 32607 - Auzeville-Tolosane 31326 CASTANET-TOLOSAN Cedex

05 34 32 39 00

Contacts

Certifications

  • CTI
  • Afaq
  • Eurace
  • Groupe INP
  • Université de Toulouse
  • Midi Sup
  • Agreenium
  • Agrisudouest
  • Agrotoulousains
  • Conférence des grandes écoles
  • CDEFI
  • CNRS
  • INRA