logo ENSAT

Spécialisation Agrobiosciences végétales

Innovation – sélection végétale – valorisation des produits végétaux – biotechnologie végétale – génétique quantitative – prédiction et sélection génomique – biostatistiques /planification expérimentale - phytopathologie – malherbologie – entomologie appliquée – produits phytosanitaires – lutte raisonnée – lutte biologique – protection intégrée.

 Repères 

Voies d'accès possible :

  • En formation initiale 
  • En alternance dans le cadre d'un contrat de professionnalisation ou en apprentissage
  • Formation continue : professionnels français ou étrangers 

 

Pour qui ? 

  • Élèves-ingénieurs de l'ENSAT ayant validé les deux premières années de formation et ayant suivi un enseignement de base en sciences agronomiques.
  • Élèves-ingénieurs des autres écoles d'agronomie, écoles du site toulousain, écoles du groupe INP : accessible sur dossier et avec un intérêt fort pour l'agronomie. 
  • Étudiants en échange : niveau Master avec une formation scientifique et technique en agronomie et un enseignement approfondi dans le domaine des sciences végétales.
  • En alternance dans le cadre d'un contrat de professionnalisation ou en apprentissage.
  • Formation continue : niveau Master (possibilité de bénéficier d’une validation d’acquis) dans le domaine agronomique.

 

Capacité d'accueil : 24 étudiants

 

Organisation de la formation :

En deux temps :

5 mois à l’ENSAT et 6 mois de stage dans une entreprise ou un organisme pour ceux en formation initiale et continue ;

12 semaines à l’ENSAT et le reste du temps en entreprise lors d’un contrat d'apprentissage ;

13 semaines à l’ENSAT et le reste du temps en entreprise lors d’un contrat de professionnalisation.

Objectifs 

Les domaines de l’amélioration génétique des plantes et de la protection des cultures connaissent des évolutions profondes et rapides, poussées aussi bien par des progrès technologiques (tels que par exemple le séquençage à haut débit), que par des changements dans les attentes sociétales concernées de plus en plus par les enjeux environnementaux.

 

L’objectif est de former des futurs ingénieurs agronomes aptes à analyser des situations complexes et de proposer des solutions, et de prendre des niveaux élevés de responsabilité dans des fonctions de recherche, d’expérimentation, d’étude ou de conseil, au sein de groupes industriels ou d’organismes publics ou professionnels. Cette formation favorise leur insertion par une approche intégrant l’appropriation de connaissances pointues et généralistes, une démarche d’analyse critique des problèmes posés, et des méthodes de conduite de projet et de communication.  

La formation apporte 

  •   Des connaissances scientifiques approfondies dans les principales disciplines de : 
  • la production végétale,
  • l'amélioration génétique et la sélection des plantes,
  • la pathologie végétale
  • la connaissance des produits issus des grandes productions végétales,
  • des moyens de lutte contre les ennemis des cultures,
  • Des compétences dans la mise en œuvre des méthodes et des outils de l’ingénieur concernant :
  • la planification expérimentale et les biostatistiques appliquées à l’amélioration et la protection des plantes,
  • l’analyse et l’aide à la décision,
  • la gestion de projets,
  • la veille scientifique et technique,
  • la communication, …
  •  Un savoir-faire dans l’approche systémique à travers :
  • l’analyse technico-économique des systèmes de production végétale,
  • l’analyse du fonctionnement des filières,
  • l’analyse des facteurs d’évolution scientifiques, techniques, économiques et sociaux.

 

Découvrez le témoignage d'un jeune diplômé, Maxime Lienard.

Organisation de la formation 

5 mois à l’ENSAT (fin septembre à fin février)

Visant à apporter une formation de haut niveau par rapport aux objectifs visés.

 

6 mois de stage en entreprise (mars à septembre)

Permettant un approfondissement dans un domaine choisi par l'étudiant.

 

Encadré par un maître de stage et un enseignant-chercheur, l'étudiant doit réaliser un travail personnel de nature professionnelle qui doit à la fois répondre à la demande de l'entreprise, témoigner de ses qualités intellectuelles et humaines d’ingénieur agronome donc d’ingénieur du vivant, et lui permettre de poursuivre sa formation dans le domaine d'activité retenu.

 

Expériences professionnelles et internationales

International 

La formation inclut des cours et conférences en anglais donnés par des enseignants-chercheurs de l’ENSAT et des scientifiques étrangers en visite, et des ateliers d’expression écrite et orale animés par des enseignants anglophones, permettant l’acquisition d’un vocabulaire spécialisé.

L’aptitude à communiquer en anglais est renforcée par la participation à un colloque scientifique international où les étudiants présentent des posters en anglais et par un enseignement en commun avec le master international Agrofood Chain (travaux pratiques, classe inversée).

 

Projets de fin d’études

Exemples de projets d’études dans les 2 dernières années (2018 et 2019, non exhaustif) :

 

Mise en place de la sélection génomique dans le programme pois protéagineux (R2N) ;

Etude de biostimulants foliaires en conditions réelles de travail des agriculteurs / partenaires sur blé tendre hiver et vigne (Bio3G) ;

Mise au point de techniques d’haploïdes doublés chez le poivron (Sakata) ;

Mise en place d’expérimentations pour améliorer de la lutte contre la cicadelle de la flavescence dorée (FD) en viticulture biologique(SudVinBio) ;

Expérimentation végétale en production de semences (Bayer France) ; 

Mise en place de fertilisants UAB (Rouillier) ; 

L’extrusion des anthères chez le blé : génétique d’association et étude de corrélations champ-serre (Limagrain) ; 

Protection de l’aubergine vis-à-vis des bioagresseurs du sol : Recherche de nouveaux porte-greffes et analyse des systèmes racinaires des plantes  (CTIFL) ; 

Etude du rôle d’un facteur de virulence de la bactérie phytopathogène ralstonia solanacearum et recherche de sources de résistance (INRA/CNRS); 

Utilisation des ressources génétiques du genre Helianthus pour la découverte de nouvelles sources de résistance à l’orobanche chez le tournesol (Innolea) ; 

Développement de marqueurs diagnostics pour des caractères morphologiques de l’orge (Limagrain) ; 

Mise au point d’une méthode de croisements entre Lavandula angustifolia et Lavandula latifolia (CRIEPPAM) ; 

Mise en place du Plan de Protection des cultures dans les fermes d’agriculture urbaine (Agripolis) ; 

Etude des bases génétiques du développement racinaire chez le tournesol par GWAS (Biogemma).

Débouchés

 

Secteurs 

 Types d'entreprises

 Fonctions

Génétique végétale

Agro-fourniture

Collecte des produits

Végétaux et négoce

Développement et conseil en productions

végétales

Développement territorial

Conseils et autres services aux entreprises

et aux administrations

Entreprises industrielles d’amont et d’aval

(sélection variétale, semences, produits phytosanitaires)

Coopératives agricoles

Organismes professionnels agricoles,

Collectivités territoriales,

Organismes internationaux…

Ingénieur développement produit

Ingénieur expérimentation

Ingénieur de recherche

Sélectionneur

Chef de projet

Chef de produit

Directeur de production

Conseiller agricole

Agro-informaticien

Chargé d'études

Formateur

Ingénieur technico-commercial

  Syllabus complet de la spécialisation

 

Contactez l’ENSAT

L’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse

Avenue de l’Agrobiopole - BP 32607 - Auzeville-Tolosane 31326 CASTANET-TOLOSAN Cedex

05 34 32 39 00

Contacts

Certifications

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP
  • Logo INPT
  • Logo midisup
  • Logo CTI
  • Logo CDEFI
  • Logo CGE
  • Logo INRA
  • Logo CNRS
  • Logo Agreenium
  • Logo AGRI campus
  • Logo Agri Sud-ouest